Ohita ja siirry sisältöön

ETHIOPIE - GADISA BIO

Pas encore d'avis
Prix régulier €10,00

Prix unitaire par 

Taxes incluses

Poids:
Mouture:

-51 disponible (Si 0, délai : 1 à 2 semaines)

Produit certifié BIO

Tous nos cafés sont des cafés de spécialité pur arabica. Leur traçabilité permet notamment le contrôle de leur qualité et de leur excellence gustative mais également de préserver à la fois l'environnement et le producteur, en assurant à ce dernier une rémunération décente.

Pays : Ethiopie
Région :
Wallagga
Terroir : 
Anfilloo
Altitude : 
1800-2400 m
Espèce :
Arabica
Profil sensoriel : « Des notes citriques, citron et mandarine. Un profil floral, épicé et caramel. »


Explication de nos étiquettes - cliquez ici

Caractéristiques
Arlo's Coffee est un artisan torréfacteur de café de spécialité qui propose 2 gammes de cafés : la gamme fixe (soit des cafés disponibles toute l'année) et la gamme découverte (des cafés éphémères, renouvelés tous les 3-4 mois). Le café de spécialité est un café éthique et durable. Vendu en grain ou moulu à l’atelier de torréfaction situé à Rambouillet, Yvelines.


Variété : 
Heirloom
Récolte :
Novembre à Janvier
Process :
Lavé
Séchage : Lits africains
Note SCA : 84.5
Localisation :

 

 

En photos

 

En savoir plus

A propos :
Le café Anfilloo Highlands, labellisé Bio et Bird Friendly, participe d’un écosystème riche. Les parcelles de production sont plongées au coeur d’une forêt dense, ancienne, faite d’arbres endémiques, pour certains rares dans le pays. Les caféiers sont intégrés à un modèle d’agroforesterie remarquable. Cet environnement offre des tasses au caractère épicé (miel, cacao) complété de notes florales (jasmin). Belco souhaite que la reconnaissance de ce café favorise la pérennité de ce milieu. Cette exigence est au coeur l'approche, portée par la marque « cafés de forêt ». Les équipes de l’agence Belco en Éthiopie travaillent à ce maintien avec les hommes et les femmes qui font ce terroir.

 

Anfillloo :
Le terroir d’Anfilloo se situe à l’ouest de l’Éthiopie, dans le Wallagga, à proximité de la frontière avec le Soudan. Il se compose de forêts caféières anciennes dont les pratiques agricoles propres à cet espace offrent un café Nekemte réputé. Les traditions orales et familiales attestent de plusieurs siècles de mise en culture du café dans cette forêt. Les anciens se rappellent qu’avant d’être vendues à l’extérieur, les récoltes de café étaient dévolues à un usage domestique. La forêt d’Anfilloo s’est ainsi construite, faite de caféiers plantés aux alentours de Waba par des paysans qui consommaient ce café dans un cercle intime. Puis cette forêt caféière s’est développée, principalement en 3 temps temps. Au XIXème siècle d’abord, si l’Éthiopie n’a pas été colonisée par une puissance européenne, des commerçants étrangers y ont trouvé des produits qui ont éveillé leur intérêt. Le café d’Anfilloo a commencé à être vendu à l’extérieur, sous l’impulsion de négociants Grecs et Arméniens guidés jusque là par des Anglais installés à Gambella, la principale ville limitrophe. Partant du village de Waba puis de Yeti, où on trouve les plants les plus anciens, les paysans ont mis en valeur les reliefs avoisinants pour développer cette production devenue rentable. La forêt d’Anfilloo s’est ainsi constituée et cela nous explique pourquoi les paysans d’Anfilloo disent souvent que leur café trouve son origine à Waba. Plus tard, une autre vague de demandes a émergé, impulsée par les Italiens présents en Éthiopie dans les années 1930. Hailé Sélassié alors empereur s’emploie à structurer davantage ces achats, notamment en les centralisant à Addis Abeba. Enfin, dans les années 1980, sous le régime dictatorial du Derg et après les grandes famines tristement connues, des aides internationales ont été fournies pour revaloriser l’environnement. Elles ont permis d’accroître encore cette forêt caféière.
Cette histoire singulière, les pratiques agricoles communes qui reposent sur l’exploitation manuelle de petites parcelles et la spécificité du café ici produit, font la reconnaissance du terroir d’Anfilloo. Le café ici proposé est collecté par la coopérative Torban, implantée au coeur de la forêt caféière d’Anfilloo, à plus de 1800 m. Cette forêt est constituée d’une diversité d’espèces, pour certaines rares dans le pays. Les homi (Prunus Africana) qui peuvent atteindre 40 mètres de hauteur, aux feuilles persistantes, offrent leur ombre à des wadessa (Cordia Abyssinica) d’une vingtaine de mètres, arbres
particulièrement adaptés à côtoyer des caféiers. En plaçant leurs pratiques en adéquation avec le respect de cette biodiversité, les paysans ont assuré son maintien. Torban est une union, qui regroupe au total 23 coopératives primaires. Elle est gérée par des représentants élus tous les 3 ans au sein des paysans membres. Actuellement le président est Indale Wolde. Il travaille avec son associé Gadisa Tarfa dans leurs bureaux situés à Mugi. Torban rassemble des cafés lavés (fully washed), d’appellation Nekemte, produits par des paysans dont les parcelles n’excèdent pas quelques hectares. Les équipes de Belco, qui travaillent avec cette coopérative depuis 10 ans, sont particulièrement sensibles aux qualités aromatiques de ce café de forêt et aux pratiques agricoles de ce terroir que nous souhaitons voir perdurer.

Fermer (esc)

Fermeture estivale

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Ajouté au panier à l'instant