Ignorer et passer au contenu
Qu

Qu'est ce qu'un café issu de l'agroforesterie ?

L'agroforesterie est un ensemble de pratiques agricoles qui consiste à mélanger les espèces de plantes ou d'arbres dans le but de reproduire l'écosystème ancestral où les caféiers poussaient à l’origine à l’ombre des arbres des forets tropicales. Cela permet à la cerise de mûrir plus lentement et donc de développer les arômes des grains. 

L'ombre des grands arbres permet de conserver l'humidité constante, leurs racines retiennent l'eau et les feuilles filtrent la lumière et protègent les caféiers des vents violents ! L'association botanique des espèces forestières de la région permet l'augmentation de la biomasse et donc de l'auto-gestion de la forêt. La culture agroforestière permet aussi de lutter contre le changement climatique, la sécheresse, l'érosion des sols ou encore la question de l'eau devenant une ressource rare.

Ferme en Ethiopie au milieu d'une culture caféière pratiquant l'agroforesterie

 

Un peu de culture !

Le café de spécialité représente en 2023 seulement 4% du marché du café en France, loin derrière nos voisins anglophones où le café de spécialité représente environ plus de 20%. En même temps, il a été inventé là-bas ... Néanmoins, le marché du café de spécialité français augmente de 15% en moyenne par an. 

Le café de spécialité est un café hors marché boursier. Chez Arlo's Coffee, nous avons choisi de passer par un sourceur, c'est une personne ou un organisme, qui a fait de son métier la recherche du meilleur café arabica et robusta au contact des producteurs sur place. (Cf. Notre présentation – Arlo's Coffee (arloscoffee.com))

 

L’agroforesterie s’ancre dans les enjeux du développement durable 

Environnement
  • Respect et préservation de la faune et de la flore
  • Enrichissement des sols grâce à la décomposition (humus) devenant un engrais naturel permettant de supprimer les pesticides 
  • Lutter contre leur érosion et de préserver les nappes phréatiques grâce aux racines des arbres

Economique

  • L’agroforesterie permet la diversification des revenus des producteurs car ils peuvent cultiver d’autres espèces d’arbres fruitiers, des épices et même du bois dû à la nécessité de l’entretien d’une forêt.
  • Elle leur permet donc une certaine indépendance financière
  • Réduire les coups de production

 

Social
  • La biodiversité se charge de l’équilibre naturel de l’écosystème, ce qui par conséquent décharge le producteur d’un travail d’entretien particulier sur les caféiers.
  • Les caféiers poussent à l’ombre des grands arbres, ce qui permet aux producteurs d’être protégés du soleil et favorise de meilleures conditions de travail.

Malheureusement, depuis 1990, plus de 420 millions d’hectares de forêts ont été déforesté en Europe.

L'agroforesterie permet des récoltes plus qualitatives. Les caféiculteurs récoltent les cerises les plus mûres à la main afin de garantir une qualité optimum. L'ombrage permet une maturation lente qui développe les arômes du grain de café ! 

Séchage des cerises de café et tri à la main

 

Le rôle des arbres dans une culture caféière 

Les arbres dans les plantations de café sont sélectionnés avec soin par les producteurs. En effet, ils vont privilégier de grands arbres pour l'ombrage en créant un toit végétal ou des arbres fruitiers afin de diversifier leurs revenus ainsi que la faune et la flore. La densité du feuillage, des racines ou encore la taille des arbres sont devenus des éléments essentiels pour les caféiculteurs. 

 Producteur dans sa plantation caféière en Ethiopie

 

On retrouve par exemple le Guamos, un arbre caucasien originaire de l'Amérique du Sud et du Mexique. Cet arbre atteint une hauteur comprise entre 4 et 30 mètres avec un tronc allant jusqu'à 1m de diamètre. Ses racines sont peu profondes mais très divisées permettant la stabilité du sol. Les feuilles du Guamos sont larges et aplaties mesurant entre 18 et 30 cm de long, ce qui permet un toit végétal optimal. L'arbre possède des fleurs blanches donnant naissance à une légumineuse d'un mètre sur deux centimètres de large contenant de nombreuses graines rondes.  

Le Guamos, agroforesterie caféière

 

Le Goyavier est un arbre fruitier originaire de l'Amérique du Sud lui aussi. Sous la forme d'un arbuste, le Goyavier peut mesurer jusqu'à 10 mètres de hauteur et 4 mètres de large. Ses feuilles ovales mesurent environ 15 cm de long et 5 cm de large. Les fleurs vertes et blanches dégagent un parfum de miel attirant les insectes pollinisateurs. Le fruit du Goyavier est une baie ronde de 15 cm de diamètre à la peau lisse mais épaisse et à la saveur plus ou moins acide. 

Le goyavier, agroforesterie caféière

 

Le bananier est la plus grande herbe (ne possède pas de tronc) connue au monde pouvant atteindre les 7 m de hauteur ! Il est apprécié pour sa rentabilité presque immédiate, une fois planté, il s'acclimate et produit ses premières bananes 9 mois après puis une rotation de récolte tous les 6 mois en moyenne. La banane est aussi cultivée pour sa valeur énergétique et son coupe faim chez les caféiculteurs.  

Le bananier, agroforesterie caféière

 

Les avocatiers se plaisent dans des climats chauds et humides. Cet arbre aime être cultivé au milieu d'autres variétés afin de favoriser le développement du fruit car il n'est pas auto fertile et demande donc une pollinisation et de lutter contre les maladies. Le fruit, l'avocat à la saveur fine en bouche est riche en vitamine mais il faut être patient pour en déguster puisque l'avocatier ne donne pas de fruit avant 8 ans en moyenne. 

L'avocatier, agroforesterie caféière

 

Comment l'agroforesterie améliore-t-elle la culture caféière ? 

L'ensemble des variétés florales sur une même parcelle permet une protection mutuelle en améliorant leurs résistances aux maladies ou aux dégâts météorologiques. La diversité des espèces permet l'enrichissement des sols et une certaine auto gestion grâce à la biodiversité et au microclimat qui se développe. 

En effet, les arbres permettent l’augmentation de la biodiversité et la protection des sols grâce à leurs racines mais peuvent également fournir une protection contre le soleil et le vent tout en conservant une humidité ambiante, nécessaire au bon développement des caféiers.

La caféiculture est, dans beaucoup de pays producteurs, l'une des principales ressources économiques. L'agroforesterie permet la pérennité de la production ainsi qu'une augmentation des récoltes de meilleure qualité. 

Le café de spécialité issu de l'agroforesterie est un café respectueux de l'environnement et de l'humain. Ce modèle agroécologique est responsable, durable et qualitatif aux bénéfices multiples. 

 

Pourquoi consommer du café issu de l'agroforesterie ? 

  • Soutenir la démarche éco-responsable et permettre la rentabilité du changement de méthode pour les agriculteurs qui investissent afin de s’adapter au contexte économique et écologique actuel.

  • Permettre la diversification des revenus pour les agriculteurs au travers de ces plantations qui peuvent les aider à sortir de leur dépendance économique.

  • Préserver la biodiversité des espaces cultivés grâce à cette agriculture plus respectueuse de l’environnement faune et flore peuvent trouver refuge et se développer.

  • Lutter contre le changement climatique en soutenant les plantations d’arbres qui sont des alliés de taille dans la lutte contre la hausse des températures sur la planète.

  • Mais surtout, obtenir des saveurs et des arômes uniques à chaque tasse. Les grains de café vert sont torréfiés par votre artisan de façon à développer les arômes et non à les unifier en les brulant comme c'est le cas dans la grande distribution. 

 

Et voilà ! Vous êtes maintenant des pros du café des forêts 😊

Article précédent
Article suivant

Ajouté au panier à l'instant